Conseils avant de venir au Royaume-Uni

 | Prestatyn | Les Images | Quelques escapades au Royaume-Uni | 



Les britanniques sont souvent taxés d'être extravagants et originaux. Dans le domaine des formalités, de l'heure locale, de l'argent et de la circulation, ils tiennent leur réputation. Ces informations auront donc toute leur utilité.

A savoir avant de venir au Royaume-Uni
après le Brexit, c'est-à-dire après le 01/01/2021

Dans tous les cas contrôlez les informations en anglais sur le site officiel du gouvernement anglais ou sur en français le site de l'office de tourisme de Grande-Bretagne.

Tous les documents utiles avant de rentrer au Royaume-Uni

APRES le 01/01/2021 et AVANT le 01/10/2021

Vous pouvez venir au Royaume-Uni :
- sans visa : si vous êtes un citoyen européen |EU|, de la zone économique européenne |EEA| ou de Suisse, et si c'est pour des vacances ou de courts séjours. Sur une période de 6 mois, vous pouvez entrer plusieurs fois au Royaume-Uni, mais vous ne pouvez pas vivre au Royaume-Uni grâce à des visites répétées ou continues.
- avec un papier d'identité valide pendant la totalité du séjour au UK |passeport ou carte d'identité nationale| : si vous êtes citoyen d'un pays européen, d'Islande, du Liechtenstein, de Norvège ou de Suisse.
Pour faciliter votre entrée sur le territoire anglais, vous pouvez utiliser des eGates automatiques dans certains aéroports si vous avez vous avez 12 ans et un symbole biométrique sur la couverture de votre passeport, et si vous êtes un citoyen britannique, un ressortissant d'un pays de l'UE, d'Australie, du Canada, d'Islande, du Japon, du Liechtenstein, de la Nouvelle-Zélande, de la Norvège, de Singapour, de la Corée du Sud, de la Suisse ou des États-Unis.
- avec un visa si vous n'êtes pas un citoyen européen |EU| ou de la zone économique européenne |EEA|. Pour en être sûr consultez le site du gouvernement anglais.
- avec une autorisation de voyage électronique |Electronic System for Travel Authorization ESTA| : le gouvernement anglais va mettre en place progressivement, jusqu'en 2025, un système d'autorisation de voyage électronique. Vérifiez toujours avant votre voyage au Royaume-Uni si vous devez fournir ce document en cliquant sur ce lien. Pour soumettre votre demande d'ESTA il vous faut un passport biometrique, une addresse email valide, un moyen de paiement tel qu'une carte bancaire et les éléments de votre voyage tels que les dates d'arrivée et de départ, l'adresse de votre hébergement, etc...
- avec d'autres documents. A la frontière il peut vous être demandé de prouver que :
♦ votre séjour est touristique. C'est parfait si vous avez des réservations pour des visites de musées ou de monuments historiques,
♦ vous êtes en mesure de subvenir à vos besoins et à ceux de vos personnes à charge pendant votre voyage,
♦ vous avez déjà organisé un hébergement pour votre séjour, alors ayez avec vous vos réservations d'hôtels, B&B ou autre,
♦ vous êtes en mesure de payer votre voyage de retour ou de poursuite du voyage vers un autre pays,
♦ vous quitterez bien le Royaume-Uni à la fin de votre visite,
♦ vous avez vous votre carte d'assurance maladie européenne |European Health Insurance Card ou EHIC|,
♦ vous avez une assurance voyage valide pendant toute la durée du séjour.

APRES le 01/10/2021

Les papiers d'identité de la zone économique européenne |EEA| ou la carte d'identité de Suisse ne permettront plus d'entrer au Royaume-Uni après le 01/10/2021. Il faudra alors demander une autorisation de voyage électronique |Electronic System for Travel Authorization ESTA| car la liberté de circulation des ressortissants de l'UE au Royaume-Uni prendra fin à la suite du Brexit. Pour en savoir plus et demander un visa allez sur ce site.
Il y a quelques exceptions telles que vous avez un statut établi/pré-réglé dans le cadre du système de règlement de l'UE ou un permis de travailleur frontalier ou vous êtes un visiteur S2 Healthcare ou un prestataire de services suisse, alors vous pouvez continuer à utiliser votre carte d'identité nationale pour entrer au Royaume-Uni jusqu'au 31/12/2025 au moins.

La zone de voyage commune |The Common Travel Area ou CTA|

La zone de voyage commune (CTA) est un accord entre le Royaume-Uni, les dépendances de la Couronne |bailliage de Jersey, bailliage de Guernesey et l'île de Man| et l'Irlande. En conséquence, il n'y a toujours aucun contrôle d'immigration de routine sur les voyageurs venant d'Irlande vers le Royaume-Uni, ni aucun contrôle de l'immigration à la frontière terrestre entre l'Irlande du Nord et l'Irlande.
Par contre si en tant que citoyen européen vous entrez dans la zone de voyage commune |CTA| vous devez suivre les mêmes règles que pour entrer au Royaume-Uni.

Conduire

A vérifier et à collecter avant de partir :
- Le permis de conduire : les visiteurs non britaniques n'ont pas besoin d'un permis de conduire international |International Driving Permit IDP|.
- Pour les véhicules dont l'assurance automobile est émise dans l'UE, en Andorre, en Islande, au Liechtenstein, en Norvège, en Serbie ou en Suisse, il est vivement conseillé d'avoir une carte verte d'assurance en plus de toute autre preuve. Par exemple, en France la carte verte peut être complétée par le papillon vert collé sur le pare-brise. La carte verte doit comprendre au minimum les informations suivantes : le nom et les coordonnées de l'assureur, la plaque d'immatriculation ou autres éléments d'identification du véhicule et la période de couverture de l'assurance.
Selon les règles européennes, une assurance qui est tous risques sur le territoire national d'un pays peut ne vous couvrir qu'au tiers sur le territoire d'un autre pays. Renseignez-vous avant de prendre le volant au Royaume-Uni. Si besoin, contactez votre assureur automobile avant de voyager.
Pour les véhicules assurés dans un autre pays que l'EU, l'Andorre, l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Serbie ou la Suisse, tout dépend du système de carte verte de votre pays. Si votre pays est membre vous avez besoin de la carte verte, sinon vous avez besoin d'une assurance du Royaume-Uni.

  
              Le papillon                                               La carte verte


Le code pays est le signe distinctif de l'État où le véhicule est immatriculé. Tout véhicule qui roule en dehors de son pays doit en porter un à l'arrière. Commencez donc par vérifier que votre plaque d'immatriculation à l'arrière de votre véhicule a bien le code du pays dans lequel il a été immatriculé. Par exemple en France, depuis les nouvelles plaques d’immatriculation en 2009, la lettre F qui indique une voiture inscrite en France se trouve intégrée dans la partie bleue à gauche de la plaque.

En Angleterre on roule à gauche ! Il faut prêter un peu plus d'attention surtout au niveau des carrefours ou sur les ronds points. Concentrez-vous pour déjouer vos réflexes et vous rabattre à gauche. Pour vous souvenir de toujours tenir votre gauche une technique a déjà fait ses preuves : donnez-vous régulièrement plusieurs claques sur la joue gauche !

Les limitations de vitesse sont indiquées en Miles Per Hour |mph|, et non en kilomètres/heure |km/h|. Un mile égale 1,60934 kilomètre. Donc 70 mph c'est plus que 70 km/h !
Les principales limitations de vitesse en Angleterre sont proches de celles que nous connaissons sur le continent européen. Voici les équivalents des mph |miles par heure|) en km/hr |kilomètres par heure|.

       en ville    sur 2x2 voies et    sur autoroute
     30 mph      60 mph        70 mph
     48 km/h     96 km/h        112 km/h

Les radars traditionnels et les appareils de mesure de vitesse moyenne entre deux points sont très, très, très nombreux. Les conducteurs anglais les respectent.
Attention évitez d'avoir à faire avec la police anglaise, elle ne badine jamais. Pour info, les PV pour excès de vitesse sont désormais transmis entre pays européens.

Pour le stationnement voilà le vocabulaire des panneaux et des bords de trottoirs anglais.
- une double ligne jaune c'est l'équivalent d'une interdiction de stationnement à tout moment.
- une simple ligne jaune indique que le stationnement est interdit à certains moments, habituellement pendant la journée les jours ouvrables. De petits panneaux donnent les indications précises.
- Un stationnement sur un emplacement interdit ou non autorisé, vous coûtera au moins pire une amende salée et au pire vous retrouvez votre voiture en fourrière ou immobilisée par un sabot.

Les feux tricolores en Grande Bretagne passent au rouge puis à l'orange et enfin au vert et inversément. Vous risquez une forte amende en passant à l'orange.

Sur les giratoires ou "roundabout" la voiture déjà engagée est toujours prioritaire, sauf dans quelques exceptions.

Les autoroutes sont gratuites, sauf la M6 au nord-est de Birmingham. Attention aux bouchons aux périodes de pointe particulièrement autour des grandes villes.

Les carburants en Angleterre sont moins chers dans les stations de supermarché, comme Asda, Tesco ou Sainsbury, et plus chers sur les autoroutes. Pour avoir une idée du prix au litre consultez ce site qui donne la valeur moyenne pendant la période où vous le consultez.

informations mise à jour le 05/03/2021

L'électricité

Le voltage est de 230/240 v et la fréquence est de 50 hz. Les prises électriques sont de type G.

Alors il vous faudra un seul "Travel Plug Europe to UK adaptator" ou un adaptateur universel. Et rajoutez une rallonge électrique habituelle pour brancher tous vos appareils.

L'office de tourisme du Royaume-Uni

.